L’entretien des jardins publics

Nombreux sont ceux qui n’ont pas la chance de pouvoir profiter d’un espace de verdure dans leur maison faute d’espace et d’encombrement.

Ce sont généralement ceux qui vivent en milieu urbain qui font souvent face à ce problème. C’est la raison pour laquelle, les communes ou certains particuliers, ont décidés d’ouvrir des parcs ainsi que des jardins publics pour que ceux qui n’ont pas la chance de profiter d’un espace vert chez eux puissent bénéficier des bienfaits de la nature.

Mais beaucoup se posent des questions au niveau de l’entretien des jardins publics, surtout les jardins publics Lyonnais. En effet, un espace vert n’est plus un lieu de détente et de bien-être lorsqu’il est trop encombré. Il perd également tout son aspect esthétique. Alors, qui se charge de l’entretien des jardins publics ? Comment se déroulent les tâches d’entretien des jardins publics ? Est-ce que l’intervention du paysagiste dans les jardins publics est nécessaire ? Toutes les réponses vos questions sont dans cet article.

S’occuper des jardins publics : à qui revient la charge ?

Aujourd’hui, près de 9 personnes sur 10 considèrent qu’il est important d’être au contact de la nature au quotidien afin d’améliorer la santé et le bien-être. En effet, il a même été prouvé scientifiquement que certains nombres de végétaux ont la capacité d’apaiser le stress et la dépression.

C’est la raison pour laquelle les communes des villes ont décidé d’aménager des jardins publics et des parcs pour que tout le monde puisse en profiter. Il en va de même pour les particuliers qui aménagent des espaces verts ouverts pour donner à tous la possibilité d’être au contact avec les végétaux. Côté entretien, généralement la commune et la mairie s’en occupent en faisant appel à des paysagistes. Toutefois, les particuliers sont libres de s’en occuper s’ils le souhaitent.

Les étapes d’entretien des jardins publics

Pour entretenir les jardins publics, la première étape commence toujours par l’élagage des arbres et des arbustes. En effet, quand les branches des arbres et des arbustes poussent, il se peut qu’elles gênent la circulation ainsi que la visibilité de certains panneaux de signalisation. Toutefois, avant d’effectuer les travaux d’élagage, si ce sont des bénévoles qui s’en occupent, il est impératif d’établir une déclaration des travaux auprès de la mairie. Il est aussi important d’utiliser des appareils performants tels que des élagueuses ou des tailles haies électriques.

Après l’élagage, la deuxième étape concerne l’entretien de la pelouse. C’est une étape à ne surtout pas négliger étant donné que la majorité des visiteurs aiment passer du temps à s’asseoir ou s’allonger sur la pelouse. Il faudra quand même veiller à ne pas la couper trop court pour garder l’équilibre de la biodiversité.

Enfin, il y a l’arrosage. En période de pluie, l’arrosage se fait naturellement, donc pas besoin d’intervenir. Mais pendant la période de sécheresse et de canicule, il faudra penser à aménager un système d’arrosage dans les jardins publics. Généralement, c’est la mairie qui va s’en charger. Dans la mesure où vous souhaitez participer, vous pouvez apporter de l’eau avec un arrosoir ou aussi raccorder un tuyau d’arrosage avec une source d’alimentation en eau le plus proche. Il faudra quand même avoir l’autorisation du propriétaire.

Pour la protection des plantes des jardins publics en hiver, il est tout aussi important de pratiquer la technique du paillage. De cette façon, les plantes vont se développer et fleurir correctement à l’arrivée du printemps.

Paysagiste à Lyon : jardin et potager