Les jardins de Rosa Mir

Quand on n’a pas la chance d’avoir un jardin chez soi, le mieux est de profiter des jardins publics.

Nous pouvons nous y promener, respirer le bon air, se détendre et relaxer. Comme leur nom l’indique, ce sont des jardins ouverts pour tout publics. Ils sont en général libres d’accès étant donné que ce sont les communes qui les ont aménagés. Mais si vous souhaitez vivre une expérience unique, dans un jardin au décor peu comme un et à couper le souffle, dans ce cas, rendez vous dans les jardins de Rosa Mir. Si vous aimez les jardin publics Lyonnais, vous ne sera pas déçu de votre promenade.

À la découverte des jardins de Rosa Mir

Le jardin de Rosa Mir est un jardin qui se trouve dans une cour intérieure d’un immeuble situé dans le quartier animé de la Croix-Rousse, dans le 4e arrondissement de Lyon. Si vous souhaitez faire une ballade dans les jardins de Rosa Mir, le site est desservi par des stations de métro. Sinon, vous pouvez vous y rendre en voiture et prendre l’entrée qui se situe à proximité du n° 87 de la rue de la Croix-Rousse.

Le jardin a été créé par Jules Senis, né en 1913 et décédé en 1983. C’était un artisan carreleur, rescapé de la guerre d’Espagne. Il a été victime d’un cancer de la gorge, mais a été traité à temps et s’en est sorti vainqueur. C’est la raison pour laquelle il a fait la promesse de réaliser un jardin extraordinaire qui saura faire un effet « waouh » à tous ceux qui viendront le visiter un jour. Le nom du jardin tient de la mère de Jules Senis connu sous le nom de Rosa Mir Mercader. Il l’a construit en son hommage, mais aussi en hommage de la vierge Marie étant donné qu’il a veillé à consacrer un autel qui lui est dédié.

Jules Senis a consacré près de 20 ans de sa vie à façonner ce jardin pour en faire un véritable chef-d’oeuvre. Pierre à pierre, couche par couche, il a su sculpter en se laissant guider par son imagination et son inspiration.

Les jardins de Rose Mir : de l’authenticité au rendez-vous

Le jardin de Rose Mir est composé d’un ensemble de colonnes avec des traverses faites à partir de plusieurs milliers de coquillages d’escargots. L’ensemble des surfaces est également tapissé avec des pierres naturelles. Les pierres proviennent de presque partout dans le monde et sont alternées avec des roses de sable. Vous y trouverez également des obélisques, des banquettes ainsi que d’autres vasques sans oublier les nombreuses espèces de plantes et de fleurs.

Le jardin est aménagé sur une surface de 400 m² au total et est considéré comme étant un véritable bijou de l’art brut. Avant sa mort en 1983, Jules Senis avec quelques amis, ont créé une association pour l’aider à préserver son oeuvre d’art. Le but de cette petite association été de sauvegarder le site. Mais malgré l’initiative, le jardin s’est dégradé au fil des années. C’est pourquoi la ville de Lyon a décidé de le fermer au public en 2013 et a aménagé des travaux de réhabilitation. Ce n’est qu’une fois qu’il a pu retrouver tout son éclat qu’il a pu rouvrir ses portes en 2016. Aujourd’hui, chacun peut profiter des jardins de rosa Mir à nouveau et se laisser émerveiller par la splendeur de cet espace vert peu commun.

Paysagiste à Lyon : jardin et potager