L’hivernage des plantes en pot

Après avoir entretenu et nourri vos plantes en pot pendant tout l’été, que faire pour les préparer à l’hivernage ? Dans le cadre de notre série d’articles sur les « astuces pour réussir ses jardinières », voici quelques conseils pour protéger ses plantes en pot du froid.

À quel moment préparer les plantes en pot pour l’hivernage ?

Il est recommandé de rentrer les plantes le plus tard possible, et ensuite de les sortir le plus tôt possible. En général, toute plante se porte beaucoup mieux à l’extérieur qu’à l’intérieur. Se trouver à l’intérieur pour une plante constitue une situation anormale, une source de stress.

LES PLANTES DEVANT ÊTRE PROTÉGÉES DU FROID : Héliotropes, hibiscus, brugmansias, bougainvillées.

LES PLANTES QUI PEUVENT RESTER À L’EXTÉRIEUR (jusqu’à -5 °C) : L’olivier, laurier, érable à feuilles d’obier, rince-bouteilles, citrus, canneliers, théiers, aucuba du Japon, dentelaires, pin de Norfolk, cyprès d’Italie, arbousier, néflier du Japon.

La protection des plantes en pot face à l’hiver

Avant d’abriter ses pots du gel, commencez par un nettoyage en retirant les feuilles mortes. Supprimez le bois mort et le feuillage malade ou flétri.

Si vous remarquez la présence de ravageurs, appliquez un traitement. Il est primordial de ne pas rentrer de plante infestées à l’intérieur pour l’hiver.

Choisissez un lieu adapté qui conviendra pour l’hivernage de vos pots.

LUMINOSITÉ : Entreposez les plantes à feuilles caduques dans un endroit sombre. Quant aux plantes à feuilles persistantes, elles ont besoin de lumière. Dans un emplacement chaud, les plantes recherchent la lumière.

TEMPÉRATURE : Séparez vos pots selon la catégorie de plantes : celles qui tolèrent le gel, celles devant être protégées du froid, et celles qui ont besoin de chaleur pendant l’hiver.

  • Les plantes tropicales devraient hiverner dans un emplacement lumineux dont la température ambiante est de 20 à 22 °C. Le sol devrait demeurer humide (sans être trempé).
  • Installez les plantes méditerranéennes dans un endroit lumineux. La température devrait osciller entre 10 et 12 °C. Un arrosage modéré est recommandé afin qu’elles ne se dessèchent pas.
  • Il existe des serres gonflables comportant des détecteurs de gel, qui permettent de laisser les pots à l’extérieur, pour les jardiniers ne disposant pas d’assez de place à l’intérieur.
  • Certaines plantes robustes peuvent demeurer à l’extérieur, si elles supportent une baisse du mercure allant jusqu’à -5 °C.

Concernant les quartiers d’hiver

Lorsque le temps est venu d’abriter ses pots du gel, il importe de les déplacer dans un endroit propre. L’emplacement doit être bien ventilé, et ne pas comporter de givre.

A partir du mois de janvier, inspectez les plantes pour vous assurer qu’il n’y a pas de ravageurs. Les cochenilles font leur apparition à cette période. Soyez également vigilant à propos des pucerons et des araignées rouges, qui apparaissent au début de février.

Des plantes qui hivernent ne devraient pas subir l’exposition à d’importantes fluctuations de température. Elle ne devraient pas non plus être sorties avant l’heure.

Spécificités concernant certaines espèces de plantes

Renseignez-vous à propos des besoins de chaque plante avant de procéder à l’hivernage. Dressez un calendrier d’entretien périodique pour l’arrosage et contrôle des ravageurs : cela vous épargnera des mauvaises surprises et mortalité de certaines plantes.

AGAPANTHE : Rentrez les variétés à feuilles. Les variétés qui perdent les feuilles peuvent rester dans un lieu sombre sans arrosage.

BRUGMANSIAS : L’hivernage devrait avoir lieu avant les premiers gels. Les branches ne doivent pas être détériorées par le gel (elles seront molles et marron). Effectuez une taille. Plus la coupe est importante, plus cela retardera la floraison au printemps suivant.

DATURA STRAMOINE : Entreposez dans un lieu lumineux et frais (2-5 °C).

FIGUIER : Évacuez l’eau et enroulez le figuier dans du voile d’hivernage. Ou bien transportez-le dans le garage. Cette plante supporte l’obscurité et un peu de gel. N’exposez pas cette plante aux fluctuations de température ni aux rayons du soleil : cela fera tomber les fruits de l’arbre.

FINES HERBES : Les herbes aromatiques peuvent demeurer dans les massifs ou au potager (thym citron, livèche, persil, sauge, etc.). La santoline argentée et caloupilé devraient être entreposées dans un lieu lumineux et frais, à l’abri du gel.

Paysagiste à Lyon : jardin et potager