Créer un compost pour son jardin

Un éco-jardinier comme vous aura sûrement le temps de composer le compost pour votre jardin.

Au lieu de faire les allers-retours à la déchetterie pour ramener les déchets de taille et de tonte ou les feuilles mortes, agissez de manière écologique en transformant ces résidus en engrais. Ce geste contribue à la préservation de l’environnement, tout en vous permettant de vous procurer des composts naturels. Ainsi, vous obtiendrez des récoltes bios et de qualité. C’est également prouvé que l’engrais fait maison offre plus de fertilité au sol que les engrais chimiques, notamment sur le long terme. Il confère au sol l’humus nutritif dont il a besoin. Si votre terre est lourde, il l’allégera. Si vous avez, par contre, des sols légers, l’engrais naturel leur donnera du corps. En réalisant un compost bien mûri, vos terres seront suffisamment fertiles. Elles ne requièrent plus d’autres engrais ni de terreau à acheter en magasin.

Les étapes à suivre pour faire un compostage

La réalisation du compost exige une certaine maîtrise pour avoir un amendement efficace. Pour bien nourrir votre jardin, il suffit de suivre les étapes de compostage faciles et pratiques à faire. Sachez dès le début que pour fabriquer votre engrais, vous aurez besoin d’un composteur adapté aux déchets que vous allez y mettre. Mais, votre récipient ne doit pas être muni d’un fond pour que les déchets restent en contact avec le sol. Pour les grands jardins, faire du compost en tas sera plus pratique. Choisissez juste un endroit ombragé pour que les résidus ne se dessèchent pas.

  • 1 ère étape : ramassez tous les déchets de votre jardin et de votre cuisine. Vous pourrez récupérer les matières brunes comme les feuilles mortes, les branches broyées, les brindilles sèches, les copeaux de bois, les pailles, les écorces et la sciure. Il sera également possible d’utiliser les matières vertes comme les tontes de gazon, les déchets de cuisine et les branches taillées et broyées qui sont riches en sels minéraux et en azote. Il est nécessaire de couper les déchets en petits morceaux afin de faciliter le mélange et l’amendement. Mettez les composants dans le bac. Pour un meilleur compostage, alternez les couches de déchets secs et mouillés, bruns et verts.
  • 2 ème étape : ajoutez une petite quantité de terre et arrosez le mélange pour éviter le dessèchement. Assurez-vous de bien l’aérer pour favoriser l’oxygénation des micro-organismes décomposeurs. Tachez également à bien remuer le mélange régulièrement. Votre engrais sera prêt à l’emploi au bout de 4 à 6 mois.

Si vous n’avez pas le temps ou la capacité de le faire, faites appel à un professionnel de l’annuaire pour vous aider.

Pour en savoir plus :