Comment tailler sa vigne ?

L’action de tailler sa vigne est une opération d’importance primordiale sur laquelle repose la fructification du raisin.

La taille de la vigne mobilise généralement des villageois entiers lorsqu’il s’agit d’une vaste étendue de plantation telle que sur les coteaux.

L’entretien de la vigne

Prendre soin de ses vignes est une opération qui s’impose si l’on souhaite obtenir de bonnes récoltes et une excellente qualité des raisins, d’autant plus que la vigne est dotée d’une croissance extrêmement vigoureuse avec des tiges très volubiles qui favorisent une végétation souvent envahissante, comme les vignes dans le département du Rhône, entre autres.

Aussi faut-il l’entretenir de manière régulière, en fonction de la saison. l’entretien de la vigne consiste surtout à la taille de la vigne, laquelle se fait à deux reprises dans l’année, dont la taille d’entretien et la taille de fructification. Par ailleurs, la vigne a besoin d’engrais adapté, tel que l’engrais fruitier, pour donner de meilleures récoltes. Et cela fait également partie de l’entretien de la vigne. Le fait de prendre soin de ses vignes garantit la qualité des raisins et une quantité optimale de récolte qui se fait généralement en automne.

Connaître et optimiser l’entretien de la vigne

  • Les différentes sortes de taille

L’opération doit être effectuée deux fois dans l’année soit à la fin de l’hiver et durant l’été. Toutefois, les professionnels du métier réalisent d’autres actions de taille selon le climat des zones de plantation.

  • Taille d’hiver

C’est la période durant laquelle la vigne se trouve dans un état végétatif. Le moment idéal se situe durant les mois de février et mars, en-dehors des périodes des gelées. Sélectionnez alors les bourgeons, communément appelés les yeux, et taillez à partir de ces parties. Les connaisseurs auront que les vieux bourgeons de plus d’un an doivent être éliminés. Ils se distinguent à l’aisselle des vieux rameaux. En revanche, les bourgeons fertiles qui apparaissent sur les tiges d’un an doivent être préservés. Dans des régions à climat chaud, comme dans le Rhône, par exemple, la taille d’hiver peut être effectuée dès le début de l’automne, soit des que les feuilles des arbres commencent à tomber.

  • Taille d’été

la taille de la vigne est une taille de fructification en vue de la prochaine récolte d’automne. Les vignerons entreprennent cette opération afin de limiter le nombre de grappes portées par chaque sarment. Ainsi, elle consiste à éliminer les sarments qui ne portent pas de grappes. De même, les grappes minuscules sont éliminées durant cette période afin de préserver un meilleur rendement.

  • Taille de base

L’idée est de renouveler la vigne en éliminant les vieux bois et sarments pour céder la place aux jeunes pousses. Le but en est d’obtenir des grappes de meilleure qualité, au fil des ans. Ce type de taille consiste à éliminer les bois morts, puis les tiges qui poussent à leurs bases, ou encore les tiges qui ont déjà porté des grappes durant les années précédentes. Veillez alors à préserver les tiges et les sarments qui ont commencé à pousser l’année dernière, ou qui ont seulement porté des fruits une seule fois.

Pour mieux prendre soin de ses vignes

Une fois que vous vous familiarisez avec les périodes idéales à la taille de la vigne, vous devriez connaître les manières d’effectuer l’opération, à l’aide d’un sécateur, de préférence.

La taille en cordon horizontal est adaptée à une vigne que l’on cultive sous une tonnelle ou dans une serre. Les rameaux, qui poussent à l’horizontale, seront allongés tandis que les ramifications latérales raccourcit. Les sarments ayant déjà fructifié auparavant seront également éliminés.

La taille Guyot, pour sa part, consiste à amener les sarments à la position horizontale de manière à laisser les jeunes pousses se développer de manière verticale. L’opération consiste à renouveler régulièrement les pousses et les plants.

Pour en savoir plus :