Quels arbres choisir pour son verger ?

Vous avez décidé de créer votre propre verger ?

La récolte des fruits d’un verger personnel apporte beaucoup de satisfaction. De plus, elle permet d’être sûr de faire pousser des fruits bio, produits dans la région. Si vous disposez d’une parcelle ensoleillée et que vous avez suffisamment d’eau à portée de main, n’hésitez pas à vous lancer. Quels sont les arbres fruitiers à choisir pour un premier verger ?

Les types d’arbres fruitiers

Avant de sélectionner vos arbres fruitiers, il est important de comprendre qu’il existe différents types d’arbres. Ils se différencient en fonction de leur mode de pollinisation. On peut distinguer deux grandes catégories de fruitiers :

  • Les arbres à pollinisateurs. Ils ont besoin d’un autre arbre situé à proximité pour donner du fruit ainsi que d’insectes pollinisateurs. En plantant plusieurs arbres à pollinisateurs à proximité, on s’assure d’une récolte plus abondante. Le pommier, le poirier et le cerisier sont des arbres à pollinisateurs.
  • Les auto-fertiles, ou auto-pollinisateurs, sont des arbres qui peuvent produire du fruit eux-mêmes. Ils sont fécondés par leur propre pollen. Ils peuvent donc être plantés seuls dans un verger. Le figuier, le pêcher, l’abricotier, le prunier et l’amandier sont des arbres auto-fertiles.

Choix des arbres fruitiers pour un premier verger

Une fois que vous avez compris le mode de reproduction et de production de fruits des différents arbres, vous pouvez les choisir en fonction des fruits que vous aimeriez avoir dans votre verger. Voici les arbres fruitiers les plus faciles à cultiver dans un premier verger :

  • Le prunier : Il possède la réputation d’être le fruitier le plus facile à planter pour les amateurs. Ses récoltes sont abondantes, sa croissance est très rapide et il n’a pas besoin d’être taillé.
  • Le cerisier : C’est aussi un arbre très facile à réussir s’il est planté au soleil ou près d’un mur ensoleillé. Lorsqu’il atteint une bonne taille, il ne nécessitera plus d’être entretenu.
  • Le pommier : En France, il s’agit de l’arbre le plus adaptable. Il n’a besoin que de peu d’entretien. Si vous choisissez une variété de votre région, vous êtes sûr de pouvoir effectuer vos premières récoltes rapidement.
  • Le poirier : Plutôt facile à tailler et à entretenir, ce fruitier s’adapte plutôt rapidement au sol dans lequel il est planté.
  • Le pêcher : Bien qu’il soit sensible à certaines maladies, le pêcher peut être réussi par les plus novices si une taille est pratiquée durant l’été pour réduire les branches les plus vertes. Il s’agit d’un arbre qui a besoin de beaucoup de soleil pour produire des fruits plus gros et plus savoureux.

Choisir ses arbres fruitiers selon la région

Afin d’être sûr de réussir votre verger, veillez à sélectionner des arbres adaptés à votre région et des variétés locales. Les principes directeurs à suivre pour planter selon sa région sont les suivants :

  • Nord de la Loire : Dans la moitié Nord de la France ainsi que dans les vergers aux alentours de Lyon et dans le centre de la France, vous pourrez planter des pommiers de type Golden, Jonagold, Melrose, Straking Delicious ou Reine des Reinettes. Pour les poiriers, préférez les variétés Conférence et Doyenne du Comice. Vous pourrez par contre vous essayer à toutes sortes de pêchers, nectariniers, brugnoniers et pruniers.
  • Sud de la Loire : Dans la partie Sud, privilégiez les pommes Granny Smith ou Mondial Gala. Les poiriers Williams, Louise Bonne et Beurré Hardy seront les plus adaptés aux climats plus ensoleillés. Vous pourrez également tenter de faire pousser des abricots de type Polonais, Bergeron ou Rouge du Roussillon ainsi que des cerisiers, des figuiers, des cognassiers, des amandiers ou des noyers.
Paysagiste à Lyon : jardin et potager