L’entretien d’un verger

Une fois bien plantés et en pleine croissance, les arbres du verger, tout comme les autres types de végétaux, ont besoin d’entretien régulier, bien qu’ils ne soient pas trop exigeants.

Les soins apportés à un verger assurent une bonne récolte et préservent la santé des arbres fruitiers. Dans cette optique, les travaux indispensables sont, entre autres, la taille, la fertilisation et les divers traitements.

Prendre soin de son verger pendant la première année de culture

Pendant leur première année, les arbres du verger sont encore fragiles et ont besoin d’être bien entretenus. Un arrosage régulier, de préférence le soir, abondant en été, est indispensable pour favoriser la reprise. Le binage du sol, une fois par mois, de mai à juillet, permet à l’eau de l’arrosage de pénétrer en profondeur et gêne la pousse des mauvaises herbes. De l’engrais vert semé au mois d’août, puis enterré après le binage au printemps, représente la fertilisation idéale. La coupe des tiges latérales est favorable au développement de la charpente.

Certaines espèces produisent des fruits précocement, c’est-à-dire pendant les 3 premières années de leur vie. Ces fruits doivent être enlevés à temps pour ne pas épuiser les nutriments qui sont essentiels à la formation de la couronne et du système racinaire. Les parasites, comme les champignons, les chenilles et les pucerons, sont friands des jeunes plants. La pulvérisation de fongicide en automne est un traitement préventif contre l’invasion des champignons. Il en va de même du purin d’ortie ou de fougère pour éliminer les nuisibles.

Les travaux d’entretien d’un verger à chaque saison

S’occuper de ses arbres fruitiers au printemps

Au printemps, les arbres déjà bien installés doivent être éclaircis, c’est-à-dire que les fruits en surnombre doivent être ôtés. Il faut également veiller à pailler, biner, désherber et ébrancher les tiges fragiles. Le greffage se tient à la fin du mois d’avril. Les poiriers, les cerisiers et les pêchers sont à tailler en vert. Le traitement préventif contre la tavelure, l’oïdium, les carpocapses et les pucerons doit se faire à cette période. L’application de glu empêche les fourmis d’accéder au niveau des fruits. L’enveloppement des petits fruits rouges avec des filets préserve ces derniers des attaques des oiseaux.

Que faire en été ?

Cultiver un verger est une chose, mais savoir l’entretenir en est une autre. La récolte des fruits, notamment des mirabelles, des poires, des pommes, des figues, des abricots, des framboises et des cerises, commence généralement en août. Les pièges à guêpes doivent être installés car ces insectes hyménoptères se délectent des fruits et peuvent envahir le verger. Le traitement contre les champignons, comme la cloque, est inclus dans les travaux d’entretien à faire en été. Il faut nettoyer la surface du sol en veillant à retirer les fruits tombés par terre.

Entretien du verger en automne

Les travaux entamés en été se poursuivent en automne, comme la cueillette des fruits et le nettoyage du sol. Feuilles mortes et fruits pourris ou desséchés n’ont pas leur place sur les arbres, ni sur le sol du verger. L’automne est la période propice à la plantation des agrumes et des arbustes à petits fruits. Le brossage des écorces permet d’enlever les lichens et la mousse qui se sont installés.

Comment faire pour entretenir le verger en hiver ?

La fertilisation du sol et le retrait des mauvaises herbes sont les premières actions à faire à l’approche de l’hiver. L’élagage des branches fragiles ou mortes a lieu pendant cette période. Le brossage des écorces est à répéter dès l’apparition des lichens et de la mousse.

Les vergers aux alentours de Lyon peuvent être préservés et donner de bonnes récoltes lorsqu’ils sont bien soignés. Les conseils d’entretien d’un verger, fournis par les professionnels, aident toutes les personnes qui souhaitent posséder ce genre d’espaces verts.

Pour en savoir plus :