Le sel de piscine : plus écologique que le chlore

Si vous cherchez à avoir une eau cristalline dans votre piscine, pensez à faire un entretien régulier tout au long de l’année.

D’ailleurs, il existe différents types de traitement, parmi eux on retrouve le sel et le chlore en tête de liste. Le chlore reste le plus connu et le plus utilisé jusqu’ici, mais le sel qui est moins connu arrive à répondre à toutes les exigences écologiques existantes. Vous vous posez sans doute la question chlore ou sel pour votre bassin ? Un petit récapitulatif s’impose donc pour y voir un peu plus clair afin de vous aider à vous orienter dans vos choix. A priori, il faut prendre en note que l’eau d’une piscine traitée au sel n’a rien d’en commun avec l’eau de la mer. Ceci s’explique par le fait que le sel ne s’accroche point ni à votre peau ni à vos cheveux une fois que vous êtes au sec. Si on part d’une simple explication scientifique, le traitement au sel n’est autre qu’une électrolyse en absence de produits chimiques.

Bref, un procédé naturel 100 % naturel qui arrive petit à petit à charmer un grand nombre de personnes. Pour la pratique, il vous suffit de verser 3 à 5 g de sel/litre dans le bassin, l’électrolyseur qui est branché sur la filtration prend la relève et effectue le processus restant. Son travail consiste à décharger électriquement l’eau qui passe qui abouti à une réaction électrochimique ? Résultat, le sel se transforme en chlore naturel appelé hypochlorite de sodium. Ce dernier a un pouvoir désinfectant très élevé.

Entretien d’une piscine écologique

Vous profiterez d’une économie si vous optez pour le traitement écologique au sel de votre piscine. En effet, l’entretien sel ne nécessite aucun recours à d’autres produits qui sont le plus souvent néfaste pour la santé. Vous allez tout de suite aussi constater la facilité de l’entretien de votre piscine. Il suffit de brancher l’appareil une fois que vous avez versé le sel est le tour est joué. Il est même possible de programmer l’appareil et vous n’aurez plus aucun souci à se faire durant toute une année.

Ce type de traitement est conseillé en particulier si vous avez des enfants en bas âge ou si un membre de la famille subit un problème respiratoire. Si ça continue, l’électrolyse va surement détrôner les galets en chlore un jour, et ce, pour plus longtemps.

Le traitement au sel est facile à mettre en oeuvre et très pratique au quotidien. D’un point de vue pécuniaire et écologique on peut dire aussi qu’il semble être le plus conseiller par les connaisseurs. Ceci ci dit, vous pouvez profiter d’une bonne baignade tranquille dans votre propre jardin pour vous rafraîchir. Vous pouvez surveiller le taux de pH grâce à l’utilisation des languettes d’analyse, il vous suffit de les tremper dans la pièce d’eau. En moyenne, le pH doit être compris entre 7 ET 7.4 en cas d’échec pensez à avoir recours à un correcteur de pH et non à des produits qui eux n’auront aucun effet.

Paysagiste à Lyon : jardin et potager